De Taille et d'Estoc :: Je ne vous jette pas la pierre, Pierre, mais...
 
Je ne vous jette pas la pierre, Pierre, mais...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De Taille et d'Estoc Index du Forum -> Histoire -> Autres aspects et discussions historiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pierre-Henry
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2009
Messages: 151
Localisation: Lille/Saint-Quentin

MessagePosté le: 07/07/2011 14:43:43    Sujet du message: Je ne vous jette pas la pierre, Pierre, mais... Répondre en citant

Saunier Annie , « S’esbattre ou se battre, de quelques « jeux » et de leurs conséquences à la fin du XIVe siècle »in Actes du 116e congrès national des savantes, jeux, sports et divertissement, au Moyen Âge et à l’Âge classique, Chambéry, 1991, p.67 à 94.

Annexe 10, 1387, juin. Paris
Rémission à Jean le Paguillet de Langres [Haute-Marne], pour un homicide lors du jeu de la « cournée ».

Arch.nat, JJ 131, n°20, fol.13r

Charles, etc, Savoir faisons a touz presents et a venir que la partie des amis charnelz de Jehan le Paguillet, demourant a Langres, nous a esté exposé que, comme de tout le temps ancien tant pour la garde et défense de ladicte ville qui est en frontieres, comme par manière de jeu et esbatement, I’en ait accoustumé de faire au dehors et prés des murs d’icelle ville un jeu appellé la cournée chacun jour de feste deux foiz le jour, I’un après disner et l’autre après souper, lequel jeu se fait par ceulx de ladicte ville et autres a qui ycellui jeu plaist, c’est assavoir depuis trente quatre ans ou environ que ladicte ville eus testé prise des ennemis d’icelle se par ceulx qui lors estoient expers dudit jeu n’eussent esté reboutez, lequel jeu communement s’en commence par enfanz et aucunes foiz se parfait par genz bien aagiez et puissanz de corps, habiles audit jeu privez et estanges en gettant les uns contre les autres pierres grosses et menues au plus efforcement qu’ilz pevent chacun en esperance de rebouter sa partie telement que aucunes foiz,
p.91
sont navrez et bleciez et bien souvent ami contre ami, tant frère comme cousins et autres, et se il avient que aucun d’eulx prengne aucun autre de sa partie adverse, le preneur a ccoustumé de oster le chaperon de son prisonnier et mettre en la taverne et lui rençonner d’une pinte de vin et vont boire ensemble en faisant paix comme devant, dont bien souvent est advenu que les aucuns par navreure ou bleceure en ont esté mutilez de leurs membres, comme de oueil, de jambes, de braz ou autrement et n’est mémoire d’homme que aucun y ait esté mors et toute voies pour ce le dit jeu ne s’en delaisse point a faire, ne hayneou courroux ne s’en ensuit ne meut pour ce l’une partie contre l’autre, ne le blecié contre celui par qui blecié est depuis le jeu ne pour ocasion d’icellui […]



Qui est chaud pour une petite partie ?
_________________
Humilis esse, superior feriturum. Motus!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 07/07/2011 14:43:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Fabo
Grand Duc d'Occident

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2006
Messages: 11 971

MessagePosté le: 07/07/2011 15:16:49    Sujet du message: Je ne vous jette pas la pierre, Pierre, mais... Répondre en citant

C'est assez typiquement haut-marnais, dans le principe...
_________________
The mind is its own place, and in it self
Can make a Heav'n of Hell, a Hell of Heav'n.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 06/12/2016 15:59:07    Sujet du message: Je ne vous jette pas la pierre, Pierre, mais...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De Taille et d'Estoc Index du Forum -> Autres aspects et discussions historiques Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: