De Taille et d'Estoc :: Alice in wonderland
 
Alice in wonderland
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De Taille et d'Estoc Index du Forum -> The True Duke's hideout -> Où l'on parle en françois :
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yanna Breizh
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2008
Messages: 1 951
Localisation: Dijon

MessagePosté le: 29/03/2010 21:00:55    Sujet du message: Alice in wonderland Répondre en citant

Et le lièvre tudieu ! LE LIÈVRE !!!! (ui j'ai surkiffé ce personnage Very Happy )
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/03/2010 21:00:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kurso
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2006
Messages: 5 628
Localisation: Pries pour que ce ne soit pas dans ton dos !

MessagePosté le: 30/03/2010 06:04:44    Sujet du message: Alice in wonderland Répondre en citant

sans oublier le Lievre de Mars ..oui... et tant d'autre...
_________________
Je veux quitter ce monde comme j'y suis arrivé,
Nu, en hurlant et en donnant des coups de pieds...
Et couvert du sang de quelqu'un d'autre !
Revenir en haut
clobreizh
Mon P'tit

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 378

MessagePosté le: 30/03/2010 09:41:10    Sujet du message: Alice in wonderland Répondre en citant

Perso, je ne suis pas allée voir Alice pour voir des AMHE mais pour passer un bon moment; et j'ai passé un bon moment. Et puis j'ai adoré le lièvre!
Revenir en haut
DoK
Bulot Arthritique

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2007
Messages: 2 601
Localisation: Montréal QC, Canada

MessagePosté le: 30/03/2010 11:13:05    Sujet du message: Alice in wonderland Répondre en citant

Ah mais qu'on soit parfaitement d'accord, ce n'est pas parceque les combats à l'épée ne ressemblent à rien que je n'ai pas aimé, hein. Il y a plein de films documentaires dont je ne me lasse pas, et qui ne valent pas tripette en matière de passes d'arme.

Non, j'ai juste été extrêmement déçu par le phénomène de redondance burtonien, qui fait que chacun de ses "nouveaux" métrages est une énième redite, en plus fade, de ce qu'il a déjà fait, par un scénario atteignant les sommets de prévisibilité d'Avatar, par une modélisation Narniesque de Wonderland et de ses (trop peu nombreux) habitants, dépourvue de psychédélisme et de déjantagisme.
L'interprétation de certains personnages (le chapelier fou willy wonka et le chat de cheshire en tête) laissait (à mon sens) à désirer, et les quelques-uns qui valent le coup (le lièvre de mars et la reine de coeur, principalement) n'a pas suffi à m'en distraire.
Ajoutez à cela un abus manifeste de facilités cinématographiques, et une tendance outrancière à la répétition de dialogue et on obtient une bobine qui reste un excellent divertissement (plus encore pour les enfants, Walt Disney oblige) mais a priori dépourvue de la force démente de l'oeuvre de Carrol qu'elle prétend poursuivre.
_________________
Arte Dimicatoria, Montreal
Lord of the Dinobots.
Personne n'est à l'abri.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 08:50:52    Sujet du message: Alice in wonderland

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De Taille et d'Estoc Index du Forum -> Où l'on parle en françois : Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers: