De Taille et d'Estoc :: marle
 
marle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De Taille et d'Estoc Index du Forum -> Martial Arts -> Events
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
vallar
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2006
Messages: 1 760
Localisation: nulle part

MessagePosté le: 15/03/2010 13:01:04    Sujet du message: marle Répondre en citant

Evénements : programme 2010

http://www.museedestempsbarbares.fr/

L'année 2010 sera riche en grands événements à Marle (Aisne) : en mai, en août et en septembre les nouvelles Journées Mérovingiennes, en juin le Festival d'Histoire Vivante avec une nouvelle programmation

Nous organisons régulièrement des événements de reconstitution historique sur l'histoire européenne.

Le vif succès remporté auprès du grand public récompense le travail considérable de passionnés, intransigeants sur l'Authenticité, la Qualité des reconstitutions et la Véracité historique : aucune fantaisie anachronique n'est permise. L'objectif des organisateurs et des troupes historiques participantes vise à reproduire des gestes anciens, des us et coutumes attestés par les archéologues, historiens ou spécialistes renommés : c'est l'archéologie expérimentale.

Calendrier

8-9 mai 2010 : Journées Mérovingiennes



Durant ces journées, la troupe des Francs de Marla Curtis s'attache à reproduire ce qui a dû constituer la vie quotidienne des paysans Francs mérovingiens, sur les sites reconstitutés à Marle : la ferme mérovingienne et le village franc au sein du parc archéologique. Les photos vous donneront un avant-goût de ces journées, qui sont organisées depuis 15 ans.
http://www.museedestempsbarbares.fr/fr/fetes-archeologiques/journees-mero-photos.html


Dans un souci de rendre l'Histoire « Vivante », archéologues, fouilleurs, passionnés de tous bords ont décidé de faire revivre ce passé largement méconnu au travers d'animations en costumes d'époque. Les « Journées mérovingiennes » permettent au travers de diverses animations et démonstrations en costume d'époque de donner une idée de la vie quotidienne des campagnes au Haut Moyen-Age : atelier de teinture végétale, vannerie, travail du fer, filage, tissage, atelier du potier, taille de la pierre, etc…, associés aux animaux de la basse-cour, recréent l'ambiance d'une ferme des VI-VIIe s.

Des démonstrations de lancer de hache et de tir à l'arc sont également proposées au public.


De même, il est possible de déguster sur place non seulement du pain et des galettes cuits au feu de bois, mais aussi une véritable soupe mérovingienne à base d'ingrédients attestés à l'époque.


C'est un véritable musée de plein air, de l'Histoire Vivante, qui défile sous les yeux du public.

Des reconstitutions alliées à une démarche scientifique très pointue

Marle, on ne fait pas dans « l'à peu près » ou dans le déguisement…

L'originalité, et certainement le côté unique de cet ensemble, résident dans le fait qu'en matière de reconstitutions, les archéologues ont souhaité aller au bout de leur démarche archéologique et pédagogique en partant d'un seul et même site. Les accessoires vestimentaires (boucles, plaque-boucles de ceintures), les objets de parure (colliers, fibules, bracelets), les armes, etc. sont des répliques à l'identique des objets découverts dans les tombes du site de Goudelancourt.



C'est un exemple probablement unique en France de reconstitution in situ à la fois des structures archéologiques, des objets et de l'apparence des gens : tout sans exception est fidèle au site et à un seul site.

Après certains tâtonnements et des erreurs de jeunesse, le perfectionnisme des archéologues va maintenant jusqu'à proposer des « répliques vivantes », telle celle du sujet inhumé dans la tombe 190 ou bien de la femme de la tombe 232, ou bien encore du jeune guerrier de la tombe 322.

Horaires

De 14 heures à 19 heures



26-27 juin 2010 : 5ème Festival International d'Histoire Vivante
http://www.museedestempsbarbares.fr/fr/fetes-archeologiques/festival-histoi…
_________________
archaeology is stronger than pain
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 15/03/2010 13:01:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Faera
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2008
Messages: 274

MessagePosté le: 15/03/2010 14:15:19    Sujet du message: marle Répondre en citant

On y sera en juin et surement en août aussi Wink
Revenir en haut
vallar
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2006
Messages: 1 760
Localisation: nulle part

MessagePosté le: 15/03/2010 14:56:00    Sujet du message: marle Répondre en citant

du coup on se verra en juin si vous avez besoin d'un logement hein je peux vous accueillir dans ma résidence secondaire
_________________
archaeology is stronger than pain
Revenir en haut
Faera
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2008
Messages: 274

MessagePosté le: 15/03/2010 20:05:42    Sujet du message: marle Répondre en citant

Ah cool ! Very Happy Faudra que tu nous dises quels jours tu viens Wink
Sinon, c'est gentil pour l'hébergement, mais on dort sur place Wink
Revenir en haut
Pierre-Henry
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2009
Messages: 151
Localisation: Lille/Saint-Quentin

MessagePosté le: 27/06/2011 15:45:53    Sujet du message: marle Répondre en citant

Marle non pas 2010, mais 2011 ! rassemblement multi époque, 1000 reconstituteurs, des celtes à la guerre 39/40.


Alors voilà, le REGHT y été, mêlé que nous sommes avec les Lions de Flandres, une troupe de reconstitution avec un niveau moyen, il faut l'avouer, par rapport à d'autres compagnies, mais qui n'hésite pas à faire beaucoup de bruit avec des canons, à ramener des tables peintes pour faire jolie et à déchirer leurs costumes à force de se rouler par terre...

Comme s'était prévu avec l'organisateurs nous avons opté pour une petite présentation de type "fetchschule", ou du moins du maître d'armes qui débarque pour affronter qui veut, avec l'arme "courtoise" de leur choix : deux touches franches, sans effusion de sang etc. conduisant à un gain après une participation de quelques deniers.

Le Maître d'armes se la pète face à ses bouseux, les lamines et finalement se fait battre...

Les armes que nous avons utilisés : épée longue, épée à une main, dague, bâton à deux bouts, bâton de paysans...sous une chaleur terrible...j'ai bien morflé!

Le résultat est plus ou moins convainquant, les coups finaux sont connus, le reste est improvisé. Le niveau des Lions étant relativement moyen, la sécurité relative (d'ailleurs un coup de bâton de paysans dans la tête fait très mal), les combat se sont dérouler avec plus ou moins de pertinence et de réalisme.

Mais le public à beaucoup aimé, on n'a eu pas mal de monde après au camps demandant des renseignements. Comme quoi la violence, les coups et les insultes plaisent...

Peut-être une vidéo bientôt !
_________________
Humilis esse, superior feriturum. Motus!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sedryk
Jouvenceau

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 14
Localisation: Vesoul

MessagePosté le: 27/06/2011 21:13:40    Sujet du message: marle Répondre en citant

Pierre-Henry a écrit:
Mais le public à beaucoup aimé, on n'a eu pas mal de monde après au camps demandant des renseignements. Comme quoi la violence, les coups et les insultes plaisent...


Il manque les filles nu est on sera au niveau de TF1 je suis pas sur que se soit une solution.
Pour se qu'en j'en ai vu j'ai vraiment pas été convaincu ça ressemblait plus a un débordement de testostérone qu'a une présentation d'amhe.
Ce n'est que mon avis il en faudrait d'autre.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pierre-Henry
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2009
Messages: 151
Localisation: Lille/Saint-Quentin

MessagePosté le: 28/06/2011 07:52:15    Sujet du message: marle Répondre en citant

As-tu vu la présentation du samedi ou du dimanche ?

Après je ne dis pas que c'était une présentation d'AMHE, sinon j'aurais cherché les masques et les épées nylon sous la tente ou j'aurais monopoliser le micro d'Alain Nice pendant 2h, ce n'était pas le but. L'intérêt était de présenter quelque chose de plus historique avec des techniques (Leckuchner, épée longue Lichtenauer, bâton à deux bouts et bâton de paysans de PHM, dague de Talhoffer, Huntfeldz et lignitzer)




Mais le débordement de testostérone plait tout de même, regarde Brice Lopez avec ACTA que j'ai revu à Marle et qui est présent à Dijon, c'est loin d'être féminin. Après comme je l'ai souligné le publique est tenu au courant : c'est un combat avec des armes factices, ou le sang ne doit pas couler et les touches doivent être franches, c'est peut-être la (fausse) tension des personnages qui donnent cette impression virile.




Par contre si tu as des idées je suis preneur, les filles nues tu peux toujours les ramener...TFI si t'aime je te le laisse Smile
_________________
Humilis esse, superior feriturum. Motus!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
pierre al
Homme d'Armes

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2006
Messages: 564
Localisation: St Quentin/Sorbonne/caverne

MessagePosté le: 28/06/2011 08:21:03    Sujet du message: marle Répondre en citant

Je pense que l'idée de sedryk c'est justement que c'est "masculin" à outrance... Brice Lopez est un très bon artiste martial (et je suis franc) et honnètement, je pense qu'il est bien plus au point que beaucoup (tous ?) d'entre nous quand il parle d'arts martiaux et de combat en général. Mais ce qu'il présente (nuance entre ce qu'il présente et ce qu'il pratique, attention), c'est un spectacle avant tout (et la gladiature en est un peu un aussi non... donc c'est un spectacle de spectacle)... et je ne sais pas si le "spectacle" est une bonne idée pour présenter une tradition martiale occidentale... mais on rejoint une de mes vieilles idées : je ne pense pas que le monde du revival historique et de la reconstitution soit le bon milieu pour parler d'un art martial traditionnel pratiqué aujourd'hui....
Revenir en haut
Pierre-Henry
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2009
Messages: 151
Localisation: Lille/Saint-Quentin

MessagePosté le: 28/06/2011 09:07:07    Sujet du message: marle Répondre en citant

Je suis d'accord avec l'idée que ce n'est pas forcément le meilleur milieu pour présenter nos activités, après j'ai toujours côtoyé ce milieu, on me demande de présenter quelque chose je m'exécute. mais si vous avez des idées je suis preneur !

Pour le côté trop masculin, j'ai oublié de préciser qu'une jeune demoiselle accompagné de sa mère m'a posé pas mal de questions sur les femmes et l'escrime et où elle pouvait en faire.
_________________
Humilis esse, superior feriturum. Motus!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Simon L
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2008
Messages: 164
Localisation: Nantes

MessagePosté le: 28/06/2011 09:50:05    Sujet du message: marle Répondre en citant

Je présente les AMHE et explique les techniques historiques sur des camps de reconstitution car c'est un bon moyen d'expliquer au public, en montrant la différence entre le combat réglé de reconstitution et le combat réél de l'époque.

Ca permet aussi de montrer aux reconstituteurs qui sont eux même convaincu que l'escrime médiévale c'est des grands coups de tailles en toute puissance. Ces mêmes reconstitueurs qui vont expliquer cela au public.
_________________
AMHE On Web - Annuaire et portail des Arts Martiaux Historiques Européens
Cercle des Escrimeurs Libres Nantais
PEAMHE
AMHE du Maine
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
pierre al
Homme d'Armes

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2006
Messages: 564
Localisation: St Quentin/Sorbonne/caverne

MessagePosté le: 28/06/2011 14:44:34    Sujet du message: marle Répondre en citant

T'ention, je ne juge pas une intervention que d'ailleurs je n'ai pas vue, je ne fais que dire ce que j'ai compris de l'intervention de sedryk

Cela dit, le concept de la démonstration sportive (hou le vilain mot est laché) est une autre solution différente du spectacle en costume scénarisé... Et, je répète que c'est un avis personnel, utiliser le monde de la reconstitution pour toucher le public, c'est peut etre un peu trop sous traiter (en termes de concepts) la promo des AMHE... a croire qu'on peut pas en faire la promo autrement qu'en costume et avec un scénario alors qu'on a tous les jours vus des démos d'arts martiaux sans scénarios, sans costumes, avec juste des gens dans un espace qui pratiquent et un bureau pour poser des questions avec des gens gentils qui répondent aux questions...

PS: le coté ultra viril n’empêche absolument pas l'intérêt de la gent féminine (penser le contraire est justement très réducteur)...
Revenir en haut
vallar
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2006
Messages: 1 760
Localisation: nulle part

MessagePosté le: 28/06/2011 16:04:09    Sujet du message: marle Répondre en citant

J'ai envie de dire, moi archéologue, que les AMHE ne sont qu'une interprétation de ce qui pouvait peut-être se passer à telle ou telle époque.

Ce n'est qu'une interprétation et il ne faut pas présenter cela comme une "vérité" mais comme une hypothèse.

Comment cela se passait pour de vrai personne au monde ne peux ne dire car c'est inscrit dans le passé.

L'intérêt de Marle réside dans le fait qu'en un weekend on propose un aperçu d'archéologie expérimentale au grand public. C'est certes du spectacle mais pas que et c'est bien cela l'intérêt de Marle.
_________________
archaeology is stronger than pain
Revenir en haut
pierre al
Homme d'Armes

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2006
Messages: 564
Localisation: St Quentin/Sorbonne/caverne

MessagePosté le: 28/06/2011 16:17:45    Sujet du message: marle Répondre en citant

HS on

On peut certes poser l'hypothèse mais il y a aussi un paquet d'éléments propres aux sources (et je mets de coté l'élément technique qui n'est en fait que le second) qui peuvent être analysés comme des faits (type de rédaction, outils utilisés, méthodes de réflexions, modèles intellectuels utilisés etc etc).

Mais ca, c'est pas super sexy a présenter au public, c'est certain... mais l'histoire, dans sa démarche, elle est rarement sexy. Et pourtant indispensable quand on parle d'analyser des documents historiques... j'ai assez glosé dessus l'an dernier.

HS off
Revenir en haut
vallar
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2006
Messages: 1 760
Localisation: nulle part

MessagePosté le: 28/06/2011 16:28:31    Sujet du message: marle Répondre en citant

absolument il faut faire la part des choses
_________________
archaeology is stronger than pain
Revenir en haut
sedryk
Jouvenceau

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 14
Localisation: Vesoul

MessagePosté le: 29/06/2011 01:28:28    Sujet du message: marle Répondre en citant

Pour répondre aux questions j'ai vu un bout de la présentation du dimanche (le coup sur le crane tout ça...)
Pour se qui ai de la testostérone je ne pense pas du tout que cela plais au public, c'est d'ailleurs très drôle tu parle de M. Lopez car lorsqu'il c'est blessé à Marle l'année dernière je peux t'assurer que le public n'a pas vraiment apprécié.
Je n'ai pas de solutions toutes faites, mais au vu du coté hybride de l'activité (physique/culturel) je pense que le mode de présentation idéal reste à inventer. Je sais que les gens de DTE on déjà beaucoup réfléchie à ce problème mais je pense qu'ils en parlerons mieux que moi qui ne suis qu'un expatrié du 70 Shocked Shocked
je pense par contre que vouloir sur exposer notre pratique dans le "but" plus ou moins sous jacent de grappiller des pratiquant n'est pas une solution viable. Pour le faire plus simple c'est pas en ratissant large que l'on va trouver des personnes prêtent à s'impliquer dans la communauté AMHE.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pierre-Henry
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2009
Messages: 151
Localisation: Lille/Saint-Quentin

MessagePosté le: 29/06/2011 08:43:19    Sujet du message: marle Répondre en citant

Tu n'as donc pas entendu la petite introduction ?

Après si ça ne plait pas tout le monde c'est normal. C'est souvent les gens à qui ça a plu qui viennent Smile et nous on sait bien amusé (si maintenant il faut s'ennuyer en reconstit). Le but n'est pas de recruter des gens, des mecs que j'encadre et qui font de la reconstit c'est pas ça qui me manque et leur profil ne m'intéresse pas toujours.

Mais il ne faut pas croire d'une part que je me satisfait forcément de cette présentation et d'autre part que j'impose une vision d'un certain type de situation.

Expliquer un minimum les règles du jeu (ou de cette activité sportive comme dirait Pierre-Al), on a bien précisé que c'était un jeu (d'ailleurs personnes n'a fait semblant de crever dans un coin pour se relever comme par enchantement deux minutes après), les techniques ont été passés (des choses simples pour mes adversaires, des choses plus techniques pour moi), après je peux assurer que pour faire chuter quelqu'un, ça demande une certaine expérience, il y a un travail d'AMHE derrière tout ça (pièces de Leckucher dans cette optique de pièces pittoresques et certaines ne sont pas facile à replacer, combat au bâton de paysans de PHM, etc), petite explication finale pour expliquer ce qui venait de se passer..

Après pour ce côté viril, il ne faut pas penser que la chose présenter est notre unique version du déroulement d'un évènement ou d'une activité. Par exemple les AMHE permettent de comprendre l'usage basique de certaines armes, pour le côté technique rien ne nous laisse penser que tout le monde était compétent une arme à la main ou l'utilisé intelligemment. On ne peut pas expliquer au public que la seule utilisation de l'arme qui était faite à l'époque était quelque chose de techniquement poussé, les sources montrent le plus souvent le contraire et étudier des sources c'est quad même ma principale activité quotidienne...(après glander sur le net)

En parlant d'analyse de sources, lors d'un jeu que ce soit un combat ludique, une partie de soule, de barre, ou de paume certaines sources comme les lettres de rémission (tiens, tiens) montre une tension qui est fortement palpable et qui dans certains cas finissent en baston générale.

Cette présentation et ce scénario interprété avec certainement quelques maladresses a été conçu après la lecture de différents ouvrages écrits pas des historiens qui ont travaillés sur le jeu et/ou la violence (Toureille, Gauvard, Vaultier, Saunier) dont l'un table en ce moment même sur le canapé de mon salon : Jeux, Sports et divertissement au MA et à l'Âge classique.

Bon je vais essayer quand même de presser le mec qui doit faire une petite vidéo, ce sera plus facile pour la critique.
_________________
Humilis esse, superior feriturum. Motus!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
pierre al
Homme d'Armes

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2006
Messages: 564
Localisation: St Quentin/Sorbonne/caverne

MessagePosté le: 02/08/2011 10:03:05    Sujet du message: marle Répondre en citant

Citation:
En parlant d'analyse de sources, lors d'un jeu que ce soit un combat ludique, une partie de soule, de barre, ou de paume certaines sources comme les lettres de rémission (tiens, tiens) montre une tension qui est fortement palpable et qui dans certains cas finissent en baston générale.


Tiens, je l'avais pas vu cette phrase.

Je la commenterais simplement en disant qu'il est assez difficile de donner une image claire et impartiale d'une pratique à travers ses débordements et les traces de ces débordements. Pour faire un parallèle à la con, imagine qu'on explique dans 400 ans le cyclisme moderne à partir des scandales de dopage dans le milieu pro. Ce serait absurde du point de vue de l'historien et ce serait oublier 90% des cyclistes du dimanche qui galèrent sur une étape de 15 km (aucun mépris dans mon propos, je ne méprise pas les amateurs, au contraire). Et ben là c'est un peu pareil. Il existe, à coté des cas d'accidents en "sport" décrits dans des lettres de rémissions (je prends l'exemple puisque tu le cites) des centaines, des milliers de cas où il n'y a pas d'accidents. Surtout quand on voit la fréquence, par exemple, des parties de soule dans une année... les accidents doivent être assez rares.
Revenir en haut
Pierre-Henry
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2009
Messages: 151
Localisation: Lille/Saint-Quentin

MessagePosté le: 02/08/2011 11:31:04    Sujet du message: marle Répondre en citant

Je suis on ne peut plus d'accord avec toi, c'est l'un des postulats des sources de rémission (tout le monde ne risque pas sa vie quand il marche dans la rue ou quand il va boire un coup dans la taverne de la vieille science). Je montrais simplement que dans certains cas il y règne une certaine tension et que dans le cadre d'un rassemblement d'évocation historique (j'ai pas dis reconstitution) interpréter un jeu qui termine en baston ou alors une baston qui n'est qu'un jeu est l'une des possibilités que nous offrent certaines sources.

Après comme j'avais posté récemment on peut très bien s'amuser à lancer des cailloux :

Saunier Annie , « S’esbattre ou se battre, de quelques « jeux » et de leurs conséquences à la fin du XIVe siècle »in Actes du 116e congrès national des savantes, jeux, sports et divertissement, au Moyen Âge et à l’Âge classique, Chambéry, 1991, p.67 à 94.

Annexe 10, 1387, juin. Paris
Rémission à Jean le Paguillet de Langres [Haute-Marne], pour un homicide lors du jeu de la « cournée ».

Arch.nat, JJ 131, n°20, fol.13r

Charles, etc, Savoir faisons a touz presents et a venir que la partie des amis charnelz de Jehan le Paguillet, demourant a Langres, nous a esté exposé que, comme de tout le temps ancien tant pour la garde et défense de ladicte ville qui est en frontieres, comme par manière de jeu et esbatement, I’en ait accoustumé de faire au dehors et prés des murs d’icelle ville un jeu appellé la cournée chacun jour de feste deux foiz le jour, I’un après disner et l’autre après souper, lequel jeu se fait par ceulx de ladicte ville et autres a qui ycellui jeu plaist, c’est assavoir depuis trente quatre ans ou environ que ladicte ville eus testé prise des ennemis d’icelle se par ceulx qui lors estoient expers dudit jeu n’eussent esté reboutez, lequel jeu communement s’en commence par enfanz et aucunes foiz se parfait par genz bien aagiez et puissanz de corps, habiles audit jeu privez et estanges en gettant les uns contre les autres pierres grosses et menues au plus efforcement qu’ilz pevent chacun en esperance de rebouter sa partie telement que aucunes foiz,
p.91
sont navrez et bleciez et bien souvent ami contre ami, tant frère comme cousins et autres, et se il avient que aucun d’eulx prengne aucun autre de sa partie adverse, le preneur a ccoustumé de oster le chaperon de son prisonnier et mettre en la taverne et lui rençonner d’une pinte de vin et vont boire ensemble en faisant paix comme devant, dont bien souvent est advenu que les aucuns par navreure ou bleceure en ont esté mutilez de leurs membres, comme de oueil, de jambes, de braz ou autrement et n’est mémoire d’homme que aucun y ait esté mors et toute voies pour ce le dit jeu ne s’en delaisse point a faire, ne hayneou courroux ne s’en ensuit ne meut pour ce l’une partie contre l’autre, ne le blecié contre celui par qui blecié est depuis le jeu ne pour ocasion d’icellui […]
_________________
Humilis esse, superior feriturum. Motus!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 02:20:06    Sujet du message: marle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De Taille et d'Estoc Index du Forum -> Events Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: